universités

Si bien des personnels des universités, enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche et BIATSS sont mobilisés comme l'ensemble des travailleurs depuis le 5 décembre contre le projet de casse des retraites du gouvernement, depuis la rentrée, la colère s'intensifie dans les facs et les labos.

Le ministre de l’Éducation nationale a dévoilé, mercredi 14 février, les contours de son « nouveau lycée » et du baccalauréat 2021. Derrière un argumentaire « musclé » se cachent en réalité des changements structurels majeurs de l’éducation nationale. 
Depuis plus d’un an, les personnels et étudiantEs de l’université Jean-Jaurès (Le Mirail) de Toulouse sont mobilisés. À la question de la fusion des universités toulousaines s’est ajoutée celle de la sélection, concrétisée par le fameux « plan Vidal ».
La motion ci-dessous a été adoptée à l’unanimité du 4e congrès du NPA. 
Est-ce la jeunesse qui ébranlera Jupiter ? C’est la question que l’on peut se poser après la première journée de mobilisation nationale contre le « plan étudiants » jeudi 1er février dernier.
Jeudi 25 janvier, 350 lycéenEs manifestaient à Rouen contre des fermetures de classes. La suite d’une mobilisation commencée le 19 janvier, où 200 lycéenEs de Jeanne-d’Arc manifestaient devant le rectorat.
Le « plan étudiant » du gouvernement doit entrer en vigueur dès la rentrée de septembre 2018. Selon le gouvernement, il ne serait pas question de « sélection » à l’université.
Le gouvernement surfe sur l’idée qu’il y aurait 80 % d’échec en première année (L1) à l’université. C’est un mensonge : il est vrai que 80 % des étudiantEs de L1 ne continuent pas en L2, mais c’est souvent pour faire d’autres études.
La nouvelle plateforme remplaçant APB (Admission post-bac), « Parcoursup », récemment inaugurée, fait partie des premières applications du plan Vidal, nouvelle réforme de l’enseignement supérieur instaurée par Macron. 
A écouter le gouvernement, la nouvelle réforme mise en place par la ministre Vidal réglerait tous les problèmes des bacheliers : « accompagnement personnalisé », « meilleure information » des lycéens sur les différentes filières en fac, fin du tirage au sort… Et pourtant, même un journal aussi bo

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à universités