Union Européenne

Pour amener les autres membres de l’OTAN à soutenir son offensive en Syrie, le président turc Erdogan a annoncé qu’il n’arrêterait plus les les réfugiés voulant passer de Turquie en Europe.

Le résultat des élections législatives du 12 décembre dernier paraissait enfin conduire au terme de plus de trois années d’incertitude.
La nouvelle présidente de la commission européenne a présenté un « pacte vert », pour que l’Europe soit le premier continent neutre en carbone d’ici 2050. 
Le 24 septembre dernier, les onze magistrats de la cour suprême du Royaume-Uni, à l’unanimité, jugeaient « illégale, nulle et sans effet » la suspension (« prorogation ») du Parlement décidée au début du mois par le Premier ministre britannique, Boris Johnson.
Les élections européennes, quels que soient leurs résultats, ne règleront aucun des problèmes d’une Union européenne en panne, sauf pour assurer la pérennité et le renforcement des politiques néolibérales.
Avant l’officialisation bien tardive du programme de LREM pour les élections européennes, Macron n’y est pas allé de main morte, avec une adresse, le 4 mars 2019, aux 28 pays dans une palanquée de quotidiens européens pour se poser en sauveur d’une UE en crise. 
Pas de liste aux européennes pour le NPA, mais une campagne politique pour faire entendre une voix anticapitaliste et internationaliste, dont nous déclinerons un volet chaque semaine.
Sous la direction de Annalisa Lendaro, Claire Rodier et Youri Lou Vertongen, éditions la Découverte, 350 pages, 25 euros. 
Roman de M. Calligaro et E. Cardère, Rivages/Noir, 200 pages, 19,80 euros.
Le résultat dangereux des manigances qui ont eu lieu à la Chambre des Communes le 29 janvier dernier est que la Grande-Bretagne reste sur la bonne voie pour une sortie de l’UE, en catastrophe et sans accord, le 30 mars.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Union Européenne