Tchetchénie

Depuis février, le gouvernement tchétchène traque les homosexuels… Et l’horreur que le monde entier découvrait le 1er avril est loin de s’être arrêtée depuis.

Au début du mois d’avril, une purge anti-gay en Tchétchénie avait été révélée par le journal russe indépendant la Novaïa Gazeta : des centaines d’homosexuels auraient été arrêtés et incarcérés dans des prisons secrètes, de nombreux étant torturés notamment à l’aide d’électrochocs et
Les informations qui parviennent de Tchétchénie, timidement relayées par quelques journaux, sont effroyables. Ramzan Kadyrov, le fidèle serviteur de Poutine dans la république « autonome » de Tchétchénie, se veut plus royaliste que le roi du Kremlin.







Une fois de plus les assassins aux ordres du pouvoir poutinien ont frappé.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Tchetchénie