Syrie

À la mi-mai, le New York Times a publié une enquête, fruit de sept ans de travail de plusieurs de ses journalistes, consacrée à la terreur infligée par le régime de Bachar al-Assad au peuple syrien suite au soulèvement de mars 2011

La chute d’Alep-Est est un tournant majeur du soulèvement populaire syrien, permettant au régime d’Assad de réaffermir son pouvoir, et aux puissances mondiales et régionales d’imposer leurs intérêts politiques propres.
Les images accompagnant la chute des derniers quartiers libres d’Alep-est provoquent à juste titre des protestations dans le monde, hélas pas partagées par tous les leaders politiques.
Au moment où ces lignes sont écrites, on annonce que les massacres ont commencé dans Alep-est. Toutes les informations sont concordantes. Ainsi des nouvelles alarmantes arrivent de l’hôpital al-Hayat : on y tue des soignants et des malades.
L’étau ne cesse de se refermer sur les derniers quartiers libérés d’Alep, avec les offensives continues des forces pro-régime d’Assad et de ses alliés. La chute d’Alep Est marquerait un tournant dramatique pour le soulèvement populaire syrien, au niveau militaire comme politique.
Alep, une des plus belles villes du monde, détruite pierre par pierre...
Depuis un peu plus d’un mois, le gouvernement irakien a déclaré le lancement de la bataille « pour la libération de Mossoul ». Le6 novembre, les Forces de la Syrie démocratique ont déclaré le début de la bataille de libération de Raqqa en Syrie.
Le 26 avril 1937, jour de marché, la ville basque de Guernica était bombardée et incendiée par l’attaque des avions de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste, faisant des centaines de morts, peut-être 1600.
En Irak, l’offensive pour reprendre Mossoul aux forces de l’État islamique est menée essentiellement sur le terrain par les forces spéciales de l’armée irakienne et les peshmergas du gouvernement régional kurde autonome dirigé par Barzani...
Arrêt immédiat des bombardements !Non à la guerre !

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Syrie