syndicalisme

De Pierre Monatte. Édition établie par Julien Chuzeville, Éditions Smolny, 112 pages, 10 euros. 

Après les parades bleu-blanc-rouge du 14 Juillet et du « retour des Bleus », Macron recevait le mardi 17 juillet cinq organisations de salariéEs (CGT, CFDT, FO, CCFE-CGC et CFTC) et trois organisations patronales (MEDEF, CPME, U2P).
Les appareils syndicaux se sont intégrés de longue date aux mécanismes du « dialogue social », qui permet de négocier les reculs sociaux en échange de quelques miettes, voire prébendes.
Reza Shahabi, figure emblématique du syndicalisme indépendant, a été libéré de prison. Il aura passé au total six ans et demi derrière les barreaux, dont 19 mois à l’isolement total, pendant lesquels il a subi de multiples sévices.
Le 49e congrès de la CFDT, qui s’est tenu du 4 au 8 juin, a vu les déléguéEs voter à plus de 83% le rapport d’activité et reconduire le mandat de l’équipe dirigeante.
Après le précédent congrès, où l’ancienne secrétaire générale avait été écartée suite à l’affaire Lepaon, ce congrès de la fédération CGT santé et action sociale, qui s'est déroulé du 28 mai au 1er juin, s’est passé sans grande surprise, mais a été riche de débats.
50,54 % : c’est le score du rapport d’activité de la direction de FO lors du 24e congrès du syndicat, qui s’est tenu à Lille du 23 au 27 avril. Un chiffre qui ne tient pas compte des abstentions : près de 13 %.
Les employéEs de l’hôtel Hilton de Stamford (Connecticut) viennent de remporter une écrasante victoire contre la direction en faisant reconnaître leur syndicat UNITE HERE par un vote, le 4 décembre, de 110 pour et 5 contre (sur 125 employéEs). Une victoire exemplaire.
Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer porte plainte contre le syndicat SUD-éducation 93 : une intolérable atteinte aux libertés syndicales et, au-delà, une tentative d’intimidation qui en dit long sur la conception très singulière que le gouvernement se fait de la liberté
Après avoir éparpillé, suite à son accession au pouvoir, les formations politiques traditionnelles façon puzzle, il était logique que, via sa « réforme » emblématique du code du travail, Macron fasse de même avec les organisations syndicales, fort de son dessein de transformation d

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à syndicalisme