Soudan

Le 3 juin au matin, l’armée soudanaise a envoyé les paramilitaires des Forces de soutien rapide, commandées par le général criminel Hemedti, n°2 du Conseil militaire au pouvoir, pour déloger violemment le sit-in organisé depuis avril devant le siège de l’armée à Khartoum.

Ce matin (3 juin), l’armée soudanaise a envoyé les paramilitaires des Forces de soutien rapide commandées par le général criminel Hemedti, n°2 du Conseil militaire au pouvoir, pour déloger violemment le sit-in organisé depuis avril devant le siège de l’armée à Khartoum.
Depuis le 6 avril, des milliers de SoudanaisES campent chaque jour devant le QG de l’armée dans la capitale Khartoum pour demander le transfert du pouvoir à une administration civile.
Entretien avec Gilbert Achcar conduit par Ashley Smith. (Entretien publié le 18 mai 2019 sur le site Jacobin ; traduction A l’Encontr
Quatre mois après le début du soulèvement populaire qui a abouti à la chute d’al-Béchir, les SoudanaisES semblent progresser vers une transition politique négociée comme aucune autre révolution arabe n’avait réussi à le réaliser ces dernières années.
Depuis la mi-décembre, un soulèvement populaire a lieu au Soudan contre le régime islamo-militariste en place depuis le coup d’État de 1989, qui a abouti au départ le jeudi 11 avril du président Omar al-Béchir, évincé par l’armée.
Les masses de la révolution soudanaise ont remporté une victoire aujourd’hui après quatre mois de manifestations quasi permanentes pour imposer l’éviction du président déchu Omar Al Bashir.
Le soulèvement au Soudan a pris un nouveau tournant ces derniers jours. Des milliers de manifestantEs ont organisé un sit-in devant le QG des forces armées, dans le centre de Khartoum dimanche, après y avoir campé pendant la nuit.
Depuis la mi-décembre, le régime d’Omar al-Bashir, au Soudan, est confronté à un soulèvement populaire massif, que nous avons déjà évoqué dans nos colonnes.
Entretien. Rashid Saeed Yagoub est journaliste, ancien militant du parti communiste soudanais. Exilé en France depuis 1992, il est un membre actif des réseaux de soutien au soulèvement populaire en cours au Soudan.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Soudan