services publics

Confronté à l’épidémie de coronavirus, Macron annonçait au personnel hospitalier, le 25 mars, une « réponse de court terme » sous forme d’une prime exceptionnelle et « à l’issue de cette crise, un plan massif d’investissements et de revalorisation de l’ensemble des carrières sera constru




Tribune unitaire publiée par L’Humanité et Médiapart.
Comme prévu, la situation sociale s’est accélérée dans la foulée de la grève du 22 mars. Mais les impulsions syndicales restent bien trop faibles pour construire le niveau d’affrontement nécessaire contre ce gouvernement et le patronat.
La manifestation du 22 mars a été un succès, avec plusieurs centaines de milliers de manifestantEs.
Différents secteurs se mettent en mouvement, dans la fonction publique principalement, mais aussi dans le privé. Le gouvernement Macron, par l’intermédiaire de Bruno Le Maire, a beau prétendre « nous tiendrons », la confrontation ne sera pas sans risque pour lui.
La mobilisation du 22 mars a été à la hauteur de nos espérances, d’un coup de semonce face aux attaques du gouvernement. Plusieurs dizaines de milliers de cheminotEs ont manifesté, des dizaines de milliers de personnels des services publics.
Le 22 mars prochain, sept organisations syndicales appellent à une journée de grève et de manifestation dans la fonction publique.
Le service public de santé, comme tous les services publics, n’a plus les moyens d’accomplir ses missions et se dégrade en raison des manques de moyens matériels, budgétaires et humains.
La mobilisation contre le gouvernement Macron-MEDEF est lancée. La journée du 22 mars, en regroupant des dizaines de milliers de salariéEs, doit être un point de départ pour mettre un coup d’arrêt à sa politique.
Une réunion unitaire s’est tenue dans les locaux du NPA la semaine dernière. Elle a aboutit à un appel unitaire large, d’une grande partie des organisations politique du mouvement ouvrier, en soutien aux mobilisations à la SNCF et dans les services publics.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à services publics