services publics

Depuis des années, nous entendons le même refrain… sur l’air bien connu de la « modernisation » et pour prétendument rendre la fonction publique « plus attractive et plus réactive », il faut supprimer des postes de fonctionnaires.

Confronté à l’épidémie de coronavirus, Macron annonçait au personnel hospitalier, le 25 mars, une « réponse de court terme » sous forme d’une prime exceptionnelle et « à l’issue de cette crise, un plan massif d’investissements et de revalorisation de l’ensemble des carrières sera constru
La pandémie du Covid-19 va probablement se combiner de manière dramatique avec un effondrement économique de grande ampleur.
Depuis l’annonce de la fermeture des écoles et des crèches, puis celle du confinement, la Ville de Paris a mis en place son « plan de continuité des Services Publics ».
Les services publics sont sollicités, notamment ceux de la municipalité, face à la crise, pour assurer ce que personne d’autre ne peut faire...
Entretien avec Thomas, pompier professionnel et responsable syndical CGT en Isère.
Le lundi 23 septembre, l’intersyndicale des Finances publics d'Argenton-sur-Creuse a organisé un rassemblement.
Entretien avec Thomas, pompier professionnel et responsable syndical CGT en Isère. Il revient pour nous sur le mouvement national des sapeurs-pompiers, qui dure depuis le 25 juin.
150 factrices et facteurs de Hauts-de-Seine ont fait grève pendant un peu plus de 15 mois, du 26 mars 2018 au 4 juillet 2019. L’objectif de La Poste, point de départ du conflit, était de briser les reins de SUD Poste 92 en obtenant le licenciement de Gaël Quirante, son secrétaire.
Le 26 juin dernier, deux députés LR et LREM, sur la même longueur d’ondes, ont rendu public un rapport sur la « radicalisation dans les services publics ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à services publics