sécurité sociale

« Chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins » : c’est un principe de base de la Sécurité sociale. Malheureusement, nous n’avons jamais été aussi éloignés de ce principe…

Au-delà d’un « coup » politique, la « remise à plat fiscale » annoncée par Ayrault est d’abord un projet libéral annoncé, dès sa campagne électorale, par Hollande. 
C’était l’une des dernières mesures antisociale prises par Sarkozy : la TVA dite « sociale ».Elle consiste à remplacer les cotisations payées par les employeurs par l’impôt le plus injuste, la TVA, pour financer la Sécurité Sociale.
La Cour des Comptes a encore frappé !
Par S. Bernard
Le gouvernement a décidé que rien, absolument rien, ne devait échapper à l’austérité. Des « experts » mettent sur la sellette le financement de la protection sociale, les régimes de retraites, les hôpitaux, la branche maladie de la Sécu… Et maintenant au tour des « allocs » !
En quelques semaines, le Conseil d'orientation des retraites (COR) a rendu publics deux rapports. Un en décembre établissant les projections financières pour l’ensemble des régimes à court, moyen et long terme, et un autre, le 23 janvier dernier sur un état des lieux du système français.


Par Jean-Claude Laumonier
On a les compliments qu’on mérite : dans le journal les Échos daté du 9 novembre, Jean-François Pilliard, président de la commission protection sociale du Medef, se félicite des 20 milliards de cadeaux fiscaux faits au patronat par le plan Ayrault.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à sécurité sociale