sécurité sociale

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Le 10 janvier les agents de l’accueil physique et de la plateforme téléphonique y ont fait grève massivement. Les causes ? Sous-effectif, impossibilité de traiter dignement les assurés, des files d’attente de 700 personnes devant le siège du Havre, des agressions...

Un téléconseiller de la CPAM de la Manche est menacé de licenciement pour « insuffisance professionnelle » par la direction.
Tous les 3 ou 4 ans, c’est la même rengaine pour nous faire avaler les centaines de suppressions d’emplois à la Sécu : « il y a moins de dossiers, donc il n’est pas nécessaire de remplacer tout le monde, encore moins de
Fin décembre, l’Ucanss a convoqué les Fédérations syndicales nationales pour la négociation salariale obligatoire.
Macron a présenté ses plans de destruction de tous les acquis de la protection sociale depuis 1945. Il faut donc dès maintenant préparer une mobilisation d’une très grande ampleur en commençant par faire prendre conscience de l’extrême gravité des attaques.
Le 13 novembre devait se dérouler à Avignon le procès de Philippe Pascal, inspecteur de l’URSSAF poursuivi en justice par un patron fraudeur. 
La réforme présentée par le gouvernement au début du mois, et qui sera discutée en conseil des ministres le 22 novembre, a d’ores et déjà beaucoup fait parler d’elle : entre les « fiches avenir » qui vont permettre aux lycées de donner leur avis sur les souhaits des élèves pour leur
« 30 % des dépenses de l’assurance maladie ne sont pas pertinentes » ; « Nous allons fermer les lits qui ne servent à rien, ou les réorienter vers de nouveaux besoins » : pour justifier les nouvelles coupes dans les dépenses de santé et les nouvelles attaques contre l’hôpital, Agnès Buzyn, la
Depuis la création de la Sécurité sociale en 1945, les employeurs se plaignent du coût du travail. Ils ont toujours expliqué qu’il n’avaient pas à payer des cotisations sociales pour des prestations « sans aucun lien avec le travail ». Mais maintenant Macron les séduit.
Les masques tombent.

Pages

S'abonner à sécurité sociale