santé

En quelques mois, le gouvernement a retourné sa veste : lui qui nous présentait les masques comme inutiles, voire « dangereux », oblige maintenant à les porter sous peine d’une amende de 135 euros, avec la possibilité de 3 750 euros d’amende et 6 mois de prison en cas de « récidive » !

L’assemblée générale Île-de-France du travail social appelée par les EGATS (États généraux alternatifs du travail social – intersyndicale du secteur) s’est réunie à la Bourse du travail de Paris le 19 octobre 2017.
La grande salle de la Bourse du Travail de République était pleine pour l’Assemblée Générale des salarié·e·s du travail social Ile-de-France réunie ce jeudi 19 octobre à l’appel de syndiqué·e·s et non-syndiqué·e·s du secteur.
Le projet de loi de financement de l’État présenté le 27 septembre avait déjà officialisé l’augmentation de la CSG et, sous couvert de « compensation », la disparition de la part salariale des cotisations sociales maladie et chômage.
La « loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement », entrée en vigueur en 2016, a eu des répercussions immédiates sur les budgets accordés au financement des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
Quand Gérard Collomb veut faire de la psychiatrie un auxiliaire de police.
Au mois d’août, deux faits divers dramatiques ont marqué l'actualité.
Jeudi 27 juillet à 17 h, elles ont négocié leur sortie de grève en présence d'un médiateur (Vincent Chagué).
Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, n'a pas d'état d'âme pour faire passer autoritairement le nombre de vaccinations obligatoires de trois à onze.
Face aux 41% de FrançaisEs qui s'interrogent sur les vaccins, le gouvernement a décidé d'une mesure qui a pourtant déjà fait la preuve de son inefficacité : porter de trois à onze les vaccins obligatoires pour les enfants.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à santé