santé

En quelques mois, le gouvernement a retourné sa veste : lui qui nous présentait les masques comme inutiles, voire « dangereux », oblige maintenant à les porter sous peine d’une amende de 135 euros, avec la possibilité de 3 750 euros d’amende et 6 mois de prison en cas de « récidive » !

Au mieux inefficaces, bien souvent dangereux... Les millions d’euros dépensés pour les médicaments contre la maladie d’Alzheimer sont l’autre face du scandale de la prise en charge des personnes âgées en France.
Entretien. Pendant sept semaines, les salariéEs de l’hôpital psychiatrique se sont mobiliséEs. Nous faisons le point avec Anne et Jacques, de Sud Santé.
Quelles sont les origines de votre mouvement ?
Suite à plusieurs dizaines de cas de salmonellose chez des bébés de moins de six mois ayant consommé des laits infantiles Lactalis et après de multiples rebondissements, le ministère de l’Économie et des Finances impose au groupe laitier le retrait et le rappel de l’ensemble de la production
Retour sur l'année 2017. Nier la réalité : tel semble être, après sept mois, l’ultime recours pour Agnès Buzyn, ministre de la Santé, afin de justifier la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement.
Depuis une quinzaine de jours, les luttes se multiplient, à Bordeaux et alentours, dans le secteur de la santé. 
Un hôpital complètement évacué de ses 700 patientEs et 500 salariéEs pour cause d’incendie, c’est du jamais vu ! C’est pourtant ce qui s’est passé à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe le 28 novembre dernier. 
Le chiffre a fait grand bruit. Il a envahi la « une » des médias pendant plusieurs jours. Selon une étude commandée par la Fédération hospitalière de France (FHF, émanation des directions d’hôpitaux), 28% des actes médicaux pratiqués en France seraient inutiles.
30% des FrançaisEs sont méfiants face aux vaccinations. En décrétant que les vaccins ne se discutent pas, en choisissant l’obligation vaccinale et non de renouer les fils de la confiance perdue, Marisol Touraine, puis Agnès Buzyn, ont offert un boulevard aux anti-vaccins. 
Le 20 novembre à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, les professionnelLEs du secteur social ont manifesté à Angers, à Paris et ailleurs.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à santé