sans-papiers

Démarrée le 11 juin par l’occupation du parking et des abords de l’agence d’Alfortville (94), la grève des travailleurs sans-papiers de Chronopost s’enracine. Mieux, elle se développe et connaît un écho grandissant. 

Après deux mois d’occupation des agences d’intérim Adecco, Manpower et Randstad, l’organisation patronale de l’intérim (le Prisme) avait consenti en août, par un relevé de décisions signé en préfecture, plusieurs dizaines de promesses d’embauche...
Les rapports entre mouvement ouvrier et immigration constituent indéniablement un pan oublié d’une histoire de l’immigration qui ne s’est elle-même développée en France que tardivement, dans la foulée des travaux de l’historien Gérard Noiriel
Un membre du Comité de soutien au collectif des sans-papiers des Pyrénées-Orientales est poursuivi par la « justice » pour avoir hébergé une famille arménienne (un couple avec deux enfants en bas âge) déboutée du droit d’asile.
Vendredi 3 juillet, notre camarade Philippe Poutou est venu apporter son soutien aux intérimaires sans-papiers en lutte (voir l’Anticapitaliste n°296).
Depuis plusieurs mois, des hommes et des femmes vivent sous tente sur le quai d'Austerlitz. La plupart d'entre eux viennent du Soudan, d'Erythrée et de l'Afrique sub-saharienne.Cette situation ne peut, ne doit plus durer ! Elle est inhumaine, indigne et dégradante.
“Evacuation 9” ou “Eole 2”, les mauvais films ont toujours des suites. C'est la 9ème “évacuation” des migrantEs en six semaines.
Les travailleurs sans papiers africains qui occupent depuis le 10 juin, soutenus par la CGT78, l’agence d’intérim Adecco de Montigny le Bretonneux (Yvelines), ont reçu le 3 juillet la visite surprise de notre camarade Philippe Poutou.
Depuis le 10 juin, plus de 130 intérimaires sans-papiers occupent nuit et jour l’agence ADECCO de Montigny-le-Bretonneux. Faisant écho à leurs camarades de Randstad à Poissy et de Manpower aux Mureaux, ils réclament le droit de travailler légalement dans la dignité.
Procès mardi 7 juillet à 9h30 au TI de Pantin (41 rue Delizy - métro église de Pantin): venez nombreux/ses !Sans ce bâtiment 200 personnes se retrouveront à la rue.Nous sommes des migrants originaires de l'Afrique de l'ou

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à sans-papiers