salaires

Le groupe d’« experts » sur le SMIC vient de rendre son rapport annuel. Aucune surprise : ce groupe, créé en 2008, répète la même chose : il ne faut pas de « coup de pouce » au SMIC, c’est-à-dire ne donner aucune augmentation au-delà de celle qui est obligatoire.

La grève du personnel précaire de Paris 8 entre dans sa 10e semaine. Organisés en Collectif des bas salaires, ils et elles exigent une augmentation de 98 euros à la présidence « de gauche » de la fac.
Ces derniers temps, on n’a vu dans les médias nationaux que deux informations « essentielles » : la possibilité que le FN se retrouve en tête des élections départementales et le crash de deux hélicoptères sur le tournage d’une émission de télé-réalité...
Depuis plusieurs années, avec la « crise » et la résolution des patrons et des gouvernements à baisser le coût du travail, les actions qui ont lieu traditionnellement autour des NAO (Négociations annuelles obligatoires) sur les salaires n’ont le plus souvent qu’un caractère symbolique.
Le 22 septembre dernier était signé un accord de fin de conflit au Park Hyatt hôtel Vendôme, suivi, le 25, d’un autre à celui de Madeleine.
« Work hard, have fun, make history » (« travailler dur, s’amuser, écrire l’histoire ») : tel est le slogan d’Amazon, la célèbre enseigne de commerce sur internet implantée en France depuis 2000.
Établissement public passé en EPIC en 2008, la Monnaie compte deux établissements. Un à Paris et un autre à Pessac, où l’on produit les monnaies courantes. Comme dans bien des entreprises publiques, il y existe plusieurs statuts : ouvriers d’État, CDI, etc.
Les salariéEs de l’usine d’incinération des ordures ménagères de Strasbourg sont en grève depuis six semaines pour un salaire un peu moins indécent, mais aussi pour la santé de l’ensemble de leurs concitoyenNEs.
Ca ressemble à une offensive en règle contre un des fondements du droit du travail : le SMIC. Le même jour, Pierre Gattaz, président des patrons du MEDEF, déclare dans Les Echos qu’il est pour la création d’un « SMIC intermédiaire ».
Comme chaque année en décembre se sont tenues les négociations annuelles obligatoires (NAO) chez Norbert Dentressangle (30 000 salariéEs dans le monde, 4e groupe européen de logistique). 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à salaires