révolution

Bande dessinée de Florent Grouazel et Younn Locard. Actes Sud, janvier 2019, 328 pages, 26 euros.

Issu de la révolution de février, le gouvernement provisoire était dirigé par des ministres libéraux, soucieux de stabiliser la Russie pour en faire une république parlementaire de type occidental, mais aussi depuis avril par des ministres socialistes (mencheviques et socialistes-r
Impatience de masse et gauchisme politique dans la révolution. 
Les réponses à apporter aux revendications de la paysannerie et les moyens d’une alliance entre les ouvriers et les paysans pauvres et moyens figurent parmi les questions stratégiques et tactiques les plus complexes que la révolution russe a eu à affronter…
Le 4 avril 1917
Le 7 avril, trois jours à peine après son arrivée à Petrograd, Lénine publiait dans la Pravda un article intitulé « Les tâches du prolétariat dans la présente révolution » qui sera plus tard désigné par le nom de « Thèses d’avril ». 
Le 27 février est créé, comme en 1905, le soviet de Petrograd : l’assemblée élue du peuple, une représentation directe, « révolutionnaire », des masses fédérant les représentants des ouvriers et soldats, qui tente d’instaurer une autre façon de faire de la politique.
Dans la Russie tsariste, il n’y avait que peu de syndicats, tous dirigés par des militants mencheviques ou bolcheviques. Ils décident explicitement de reconnaître leur subordination aux soviets...
L’histoire de la Révolution russe est celle de la rencontre et de l’interaction permanente entre ses deux acteurs décisifs : une avant-garde marxiste révolutionnaire rassemblée au sein du Parti bolchevique, une classe ouvrière gagnée au socialisme et dotée de formidables capacités de lutte…
10 février et jours suivants : journées de grève appelées par les bolcheviks pour commémorer le procès des députés bolcheviks de 1915 (90 000 travailleurs de 58 usines en grève).

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à révolution