réunions publiques

Comment gagner contre le rouleau compresseur des politiques libérales ? Que faut-il pour faire face à la montée de plus en plus irrépressible de l’extrême droite ?

Jeudi 26 novembre, Besançon a réservé un excellent accueil à Olivier Besancenot. C’était son premier meeting dans la capitale franc-comtoise et le succès était au rendez-vous : 180 personnes dont beaucoup de jeunes.
Jeudi 26 novembre, nous étions 60 à la réunion publique sur le climat avec Christine Poupin. Affluence un peu décevante, mais le climat post-attentats a dû peser.
19 novembre, le NPA 36 tenait, pour commencer, à organiser une rencontre entre Philippe Poutou et Nicolas Dubreu, représentant CGT de la centrale d’appels Armatis, dont les salariéEs ont fait plusieurs jours de grève les mois précédents pour des augmentations de salaires.
La réunion organisée par le NPA vendredi 13 novembre sur le thème « Changeons le système pas le climat ! » a réuni une trentaine de participantEs, dont une dizaine de personnes nouvelles dans nos réunions.
Organisée le vendredi 6 novembre par le NPA 66, la réunion-débat « Le capitalisme détruit la planète… Changeons le système pas le climat ! » avec Christine Poupin, a rassemblé quelque 50 participantEs.
Dans un communiqué de presse, le NPA 49 dénonce la tentative d’intimidation d’un groupuscule fasciste contre la tenue d’une réunion publique avec Philippe Poutou, salle Daviers à Angers, mercredi 4 novembre.
Elles ont répondu présent vendredi 23 octobre dans un quartier populaire pour assister au meeting en présence d’Olivier Besancenot. À la tribune, deux camarades étudiantes et lycéennes ont dénoncé le sort réservé à une étudiante sous la menace d’une expulsion.
Mercredi 21 octobre, près de 130 personnes ont assisté au meeting organisé par les jeunes du NPA Bordeaux « Contre l’Europe forteresse et l’hypocrisie des gouvernements, solidarité entre les peuples ». Un meeting anti-impérialiste, internationaliste et qui s’ancrait dans une réalité locale.
La rentrée politique a été marquée par la situation internationale : les bilans du premier gouvernement Syriza-Anel en Grèce, la « crise » des migrants et l’accentuation de la guerre au Proche et Moyen-Orient.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à réunions publiques