réunions publiques

Comment gagner contre le rouleau compresseur des politiques libérales ? Que faut-il pour faire face à la montée de plus en plus irrépressible de l’extrême droite ?

Mercredi 8 février, Philippe Poutou s’est exprimé au tout nouveau Palais des Congrès de Nancy, plus habitué à recevoir les séminaires du patronat que les voix de l’anticapitalisme… Les trois semaines d’engagement intense de la petite équipe militante locale ont porté leurs fruits : 130 pers
Jeudi 2 février, une quarantaine de personnes, dont beaucoup de jeunes rencontrés sur le terrain de la lutte antifasciste, de la défense des sans-papiers ou contre le projet de Sivens, se sont déplacés pour la réunion publique.
Ce mardi 13 décembre s’est tenu un débat organisé par le comité NPA Paris 5-13 au bar la Trassoudaine, en présence d’Olivier Besancenot et deux camarades du Réseau universités sans frontière et de la SNCF. Une centaine de personnes étaient présentes.
Enorme ! « Besancenot a fait carton plein » écrit le journal la Nouvelle République, au lendemain d’un meeting de soutien réussi à la candidature de Philippe Poutou à Poitiers. Lundi 10 octobre, au moins 150 personnes ont rempli la salle.
Même un porte-parole du NPA peut être « pris en otage » par des grévistes... C’est arrivé jeudi 23 juin à notre camarade Philippe Poutou qui devait tenir une réunion à Marseille, et qui s’est trouvé bloqué à Bordeaux, avec un avion cloué au sol par la grève du contrôle aérien.
Jeudi 9 juin, c’est au terme d’une grosse journée de grève interprofessionnelle sur l’agglomération havraise que s’est tenu la réunion publique du NPA avec Christine Poupin.
Le NPA organisait un meeting à Mulhouse le lundi 6 juin avec Olivier Besancenot : « Contre la loi El Khomri et son monde ».
Jeudi 19 mai, au soir de la nouvelle journée de lutte contre la loi El Khomri, la section de Rouen du NPA avait invité les participantEs au mouvement à une réunion pour faire le point sur la lutte en cours, en tirer les enseignements, discuter des perspectives.
Après avoir participé jeudi 14 avril à la matinale de la chaîne de télévision LCP puis apporté le soutien du NPA à la grève des salariéEs de l’hôtel Campanile Tour Eiffel à Paris, notre candidat à la prochaine élection présidentielle était le lendemain

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à réunions publiques