Retraite

Après une nouvelle phase de « concertation » avec les organisations syndicales et une « consultation citoyenne » (sur internet, ou à l’occasion de réunions publiques) qui doit durer jusqu’à fin 2019, le projet définitif serait élaboré en début d’année prochaine pour être voté, après les élections

La semaine dernière, la journée de grève très massive à la RATP a marqué la véritable rentrée du monde du travail.
Lors de son intervention aujourd’hui devant le conseil économique social et environnemental, le Premier ministre vient de préciser le calendrier de la contre-réforme des retraites, principal objectif de « l'acte deux » du quinquennat Macron.
Les premières mesures en matière de retraite datent du 18e siècle, avec l’instauration d’une retraite de la marine royale. Plusieurs régimes sont créés au 19e siècle et au début du 20e siècle pour les salariéEs de l’État.
Le jeu de bonneteau consiste à arnaquer un passant crédule en lui faisant croire qu’il peut gagner de l’argent à un jeu où il est, à tous les coups, perdant.
Le fonctionnement des retraites complémentaires a largement inspiré le projet de réforme présenté par Macron-­Delevoye. Ces régimes complémentaires ont été créés dès 1947 afin de pallier l’insuffisance des pensions servies par le régime général et sont devenus obligatoires à partir de 1972.
Le système actuel est déjà très défavorable aux femmes qui touchent en moyenne 40 % de moins que les hommes.
Retrait de la contre-réforme Macron-DelevoyeNous ne voulons pas des retraites par points, compte notionnel, capitalisation… car cela conduirait à une grande régression. Ce projet n’est donc ni amendable ni négociable.Refuser le statu quo
Les révélations sur la réforme des retraites de Macron sont éclairantes : si elle passe, on perdra, 5 à 20% sur nos pensions, selon les cas. C’est une véritable saignée.
« Je préfère qu’on trouve un accord sur la durée de cotisation plutôt que sur l’âge » : Macron avait décidé de créer la surprise, lors de son interview télévisée à la fin du G7, à la veille des nouvelles négociations avec les organisations syndicales sur la réforme des retraites.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Retraite