répression policière

C’était il y a un an, et les images avaient largement tourné sur les réseaux sociaux avant d’être reprises dans les « grands » médias.

Une journée seulement après une Coordination Nationale Etudiante qui s’est déroulé sous tension policière à l’université de Nanterre, le comité de mobilisation contre le plan avait décidé d'une action suivie d'une Assemblée générale pour dénoncer la sélection à l’université.
À l’heure où ces lignes sont écrites, le « procès Tarnac » entre dans sa deuxième semaine. L’occasion de revenir sur ce qui aurait dû être le procès des dérives politiques, policières et judiciaires de l’obsession « antiterroriste ».
Le mardi 13 mars s’est ouvert à Paris le procès du « groupe de Tarnac », près de 10 ans après la spectaculaire – et très médiatique – intervention de 150 policiers dans ce petit village de Corrèze, qui s’était soldée par la mise en garde à vue de neuf personnes et leur mise en examen pour « a
Il faut tout faire pour que la marche des solidarités du 17 mars soit un succès.
Notre ami François Maréchal, militant d’Alternative et Autogestion 73, a reçu une ordonnance pénale de la juridiction d’Albertville le condamnant à une amende d’un total de 64 euros. Son crime ?
Un an après l’agression contre le jeune Théo à Aulnay-sous-Bois le 2 février 2017, on apprend que trois des quatre fonctionnaires de police inculpés pour « violences volontaires en réunion » ont été réintégrés par la police nationale.
Le 13 janvier dernier, plus de 300 personnes ont manifesté à Lille pour rendre hommage à Selon et Matisse.
Après avoir rejeté toutes les demandes de la famille de Rémi Fraisse, les juges viennent de rendre une ordonnance de non-lieu.
Publié par Les Inrocks, par Mathieu Dejean. Ce 15 janvier s’est tenu le procès en appel de Philippe Poutou et deux

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à répression policière