répression policière

Les « grands médias » français ne s’en font guère l’écho, mais une revendication fait son chemin outre-Atlantique, à la faveur des mobilisations historiques contre le racisme et les violences policières : celle de l’abolition de la police.

Alors que des agents fédéraux anonymes poursuivent leur campagne d’attaques violentes et illégales contre les manifestant·e·s de Black Lives Matter (BLM) à Portland, Oregon, provoquant une réaction de plus en plus forte, le président Trump déclare qu’il enverra d’autres agents fédéraux dans d
La marche à Beaumont-sur-Oise, samedi 18 juillet, quatre ans après la mort d’Adama, a été un succès de mobilisation, même d’après les chiffres de la police (1500 en 2019, 2700 en 2020).
Semaine après semaine, des groupes de Gilets jaunes de Nîmes réclament la libération de Roland. Accompagnés de leurs sympathisantEs, ils et elles se relaient devant la prison de Nîmes pour donner une bruyante sérénade de soutien à leur camarade qui y est incarcéré depuis 50 jours.
Samedi 18 juillet aura lieu, à Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise), la marche annuelle commémorant le meurtre d’Adama Traoré, tué par les gendarmes le 19 juillet 2016.
Sous la pression des récentes mobilisations et de l’opiniâtreté de la famille Traoré, « l’affaire » Adama Traoré a connu de nouveaux développements au cours des dernières semaines.
Ce vendredi 10 juillet, le duo est venu pour son premier déplacement dans une agglomération dijonnaise supposée livrée au « communautarisme ».
Le 18 juillet prochain aura lieu, à Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise), la marche annuelle commémorant le meurtre d’Adama Traoré, tué par les gendarmes le 19 juillet 2016.
A l’appel de « Solidaires 09 », 80 personnes se sont rassemblées ce samedi 4 juillet sous la halle de Vilotte à Foix.
Pour avoir manifesté, alors que c’est un droit, contre l’injustice permanente qui frappe celles et ceux qui n’ont que leur force de travail pour richesse, en particulier pour avoir manifesté sans trêve pour soutenir les justes revendications des Gilets Jaunes, puis contre la féroce répression pol

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à répression policière