répression

Après une période d’expérimentation dans quelques villes, l’amende forfaitaire délictuelle pour usage de drogue, incluse dans la loi de programmation et de réforme de la justice du 23 mars 2019, a été étendue à l’ensemble du territoire.

Le journal Le Monde a révélé samedi la démission du Directeur Général du Travail, Yves Struillou, tancé publiquement par la ministre E. Borne pour sa gestion de la procédure disciplinaire contre Anthony Smith.
Entretien. Le 7 septembre, quatre militantEs niçois étaient jugés pour de prétendues « violences », lors d’une manifestation, suite à des provocations de membres du « syndicat » policier Alliance.
Mercredi dernier, comme tous les mercredis depuis l’incarcération de Roland, une quinzaine de militantEs (ils et elles sont parfois le double, voire le triple) se sont retrouvés devant la prison de Nîmes.
Rendez-vous le mercredi 16 septembre, à partir de 19 h 30, à l’annexe de la Bourse du travail de Paris (salle Hénaff), 29, bd du Temple, Paris 3e (métro République). Le meeting sera également diffusé en live sur Facebook.
Un pas de plus a été franchi la nuit passée à Nice dans les atteintes aux libertés publiques avec le procès de quatre militantEs syndicalistes : deux mois de prison avec sursis pour Delphine, Dany et Alec, six mois pour notre camarade Olivier pour des accusations infondées de violence, outrage,
Roland Veuillet, gilet jaune, a été parmi les manifestants particulièrement ciblés par les forces de répression. L’accumulation de diverses mesures de rétorsion et son refus de s’y soumettre l’a mené en prison en décembre 2019, puis en mai 2020. Il est toujours incarcéré, à l'isolement.
Dimanche soir, quatre personnes, dont le porte-parole de Droit au logement de Rouen, Bernard Lecouvreur, sont retenuEs en garde à vue à l'hôtel de police Brisout de Barneville à Rouen.
Le Centre hospitalier du Rouvray, symbole de la mobilisation contre la destruction des soins psychiatriques en France, est la théâtre d’une politique répressive contre les perso
Quand un agent de Pôle emploi est licencié pour avoir informé les chômeurEs de leurs droits.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à répression