recherche

La réforme des universités comme la mobilisation contre ce projet de loi ont été comme suspendues pendant le confinement. Mais elles reviennent maintenant avec force. L’action est en court de reconstruction, avec un premier rassemblement vendredi 12 juin place de la Sorbonne. 

Au mois de janvier dernier, alors que la mobilisation contre la réforme des retraites était encore vive, une attaque supplémentaire est venue s'abattre sur le service public d'enseignement supérieur et de recherche français, sous la forme d'un projet de loi encore non finalisé : celui de Loi Plur
En visite hier à l’institut Pasteur, Macron a annoncé des moyens supplémentaires pour la recherche en expliquant : « La crise du CoVid-19 nous rappelle le caractère vital de la recherche scientifique et la nécessité d'investir massivement pour le long terme ». Une opération de communicat
Décidée lors de la première coordination des facs et labos en lutte début février, la date de mobilisation du 5 mars, jour où « l’université et la recherche s’arrêtent », a été une véritable réussite.
Décidée lors de la première coordination des facs et labos en lutte début février, la date de mobilisation du 5 mars, jour où « l’université et la recherche s’arrêtent », a été une véritable réussite. 
Ce mardi 25 février, bravant la pluie qui commençait à tomber sur Paris, le collectif des Revues en lutte, réunissant 141 revues scientifiques de sciences humaines et sociales mobilisées contre la réforme des retraites, la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) et la
De réformes en réformes, de plan d’économie en restrictions budgétaires, l’enseignement supérieur et la recherche en France s’installent toujours un peu plus dans la précarité systémique des personnels et le manque de moyens.
L’annonce intervenue le 18 mai dernier du projet de suppression par décret de 256 millions d’euros de crédits 2016 pour la mission interministérielle Recherche et Enseignement supérieur, principale source de financement de la recherche civile, a provoqué quelques remous au sein de la communau
Les Rendez-vous de l’histoire de Blois constituent un événement important pour les historienEs, chercheurEs, enseignantEs du secondaire, militantEs associatifs, syndicalistes. Le public y est très nombreux et témoigne d’une grande demande sociale d’histoire.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à recherche