Radio France

Entretien. Comédienne, humoriste, Audrey Vernon affiche sa singularité en alignant spectacles et billets sur l’antenne de France Inter aux contenus assez subversifs.

C’est une grève peu ordinaire qui a duré un mois dans une « entreprise » à la visibilité exceptionnelle. Dans ce secteur à mission de service public, le droit de grève est encadré notamment par une obligation de préavis déposé par au moins une organisation syndicale représentative.
Journaliste reconnue, salariée de Radio France, l’auteure a été députée européenne entre 1994 et 1999, élue sur la liste du PCF. En 2001, elle a figuré sur la liste de la LCR aux élections municipales à Toulouse. Elle livre à travers ce texte son bilan de la fin de grève.
Après près d’un mois de lutte, la plus longue grève des salariéEs de Radio France contre le plan du PDG Gallet s’est terminée dans une grande confusion...
C’est par une houleuse Assemblée générale que s’est peut être tournée la dernière page de la grève de Radio France.
À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’assemblée générale des grévistes réunie mardi 14 avril après-midi a décidé majoritairement de continuer le mouvement... Cela contre l’avis de la grande majorité des organisations syndicales qui appelaient à arrêter la grève.
Pas trop de « bleus » devant la Maison de la radio, ça ferait un peu dictature chilienne ou grecque, années 70...
Mathieu Gallet, PdG de Radio France, chargé par le gouvernement de dégraisser l’entreprise, reste droit dans ses bottes, sûr du soutien du CSA, qui l’a désigné à l’unanimité.
Par Acrimed, le 1er avril 2015
Démarrée le 19 mars, la grève des salariéEs de Radio France doit bénéficier de tout notre soutien.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Radio France