procès

Le 16 octobre dernier, une quinzaine de perquisitions se sont déroulées simultanément dans l’environnement de La France insoumise, aux sièges du Parti de gauche et de La France insoumise, et même au domicile de Jean-Luc Mélenchon et de nombreux militantEs.

Fanny Delahalle et Pierre Goinvic, militantEs de l’ANV-COP21, on comparu devant le tribunal de grande instance de Lyon le 2 septembre. Deux semaines plus tard, malgré les réquisitions du procureur, les deux militantEs ont été relaxés.
Lundi 9 janvier avait lieu à Dax (Landes) le procès de Jon Palais, militant « faucheur de chaises ».
Lundi 31 mars, le procès en appel de Ruddy Alexis était censé s’ouvrir au Palais de justice de Paris (cf. l’Anticapitaliste n°236). Il avait été accusé du meurtre de Jacques Bino, syndicaliste et membre du LKP, tué par balles pendant le grand mouvement de 2009 en Guadeloupe...
Lors de la campagne électorale législative à Hénin-Beaumont en mai 2012, de faux tracts appelant à voter Jean-Luc Mélenchon ont été distribués par des militants d’extrême droite. Par leur contenu, ces faux tracts cherchaient à le déconsidérer.
« La manif pour tous » réclame 17 000 euros et trois mois de prison avec sursis à notre camarade Rodolphe, syndicaliste de la CGT.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à procès