précarité

En matière d’exploitation et d’instabilité au travail, la difficile situation des professeurEs de l’enseignement privé hors contrat est mal connue.

La « souffrance psychique » des « exclus » est devenu un sujet sur lequel se penche la compassion médiatique. Mais c’est aussi une réalité que côtoient quotidiennement travailleurs sociaux ou professionnels de santé engagés dans l’aide ou le soin à ces hommes et ces femmes « en trop ».
Le 25 mai, un protocole d’accord a été signé entre la directrice de l’École normale supérieure, Monique Canto-Sperber, d’une part, et l’assemblée générale (AG) des personnels en grève, des étudiantEs mobiliséEs, les syndicats locaux Ferc-Sup-CGT et SUD-Étudiant, d’autre part.
Précarité : un choix de société
La grève se poursuit à l’École normale supérieure (ENS) de Paris malgré la répression et les manœuvres des bureaucrates.
Pas de quoi plastronner pour Xavier Bertrand, le ministre du travail. Il faut des loupes déformantes pour voir dans les chiffres des demandeurs d'emploi publié pour le mois de mars « un signal fort de sortie de crise ».
Mercredi 13 avril, les chômeurs et précaires se sont invités au siège de L’Oréal, à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) avec le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP), sous le slogan « Partageons les richesses et le travail, parce que nous le valons bien ».
La direction de l'Ecole normale supérieure a fait procéder, ce matin, à l'évacuation des locaux administratifs par la Préfecture de police, suite à un feu vert donné par le tribunal administratif, en date du 9 avril.
Depuis cinq mois, des travailleurSEs de l’École normale supérieure (Paris) luttent, avec des élèves et étudiantEs, pour l’amélioration de leurs conditions de travail et la titularisation ou au moins le passage en CDI des précaires.
L’accord Tron sur les non-titulaires de la fonction publique a suscité de nombreuses discussions et remous dans la CGT avant et après la signature par les fédérations CGT concernées.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à précarité