précarité

En matière d’exploitation et d’instabilité au travail, la difficile situation des professeurEs de l’enseignement privé hors contrat est mal connue.

A l’appel des organisations Unsa-VTC, Capa-VTC, et Actif-VTC, des centaines de chauffeurs VTC (parmi les 22 000 en France) se sont mobilisés du 15 au 22 décembre, via des opérations escargots ou des blocages temporaires d’axe
Le 19 septembre dernier, à l’appel d’une intersyndicale très large (CGT, UNSA,FSU,CFTC,SUD, FO), les animateurEs étaient appelés à la grève pour réclamer le retrait du décret du 2 août 2016 pérennisant les taux d’encadrement dérogatoires pour les accueils périscolaires (1 pour 14 enfants de m
Retentissants procès collectifs en Californie et au Massachusetts, procès-verbal dressé par l’Urssaf contre la même société cette année, multiples révoltes contre son modèle économique à Montréal, Londres, Djakarta, taxis parisiens fondant un éphémère Taxi Debout pour protester contre son emp
Pourtant retiré du projet initial, un amendement du gouvernement ajoutant au code du travail des dispositions relatives aux « travailleurs utilisant une plateforme de mise en relation électronique » et à la « responsabilité sociale » de ces entreprises a finalement été ajoutés in extremis à l
L’« ubérisation » du travail se développe dans de nombreux pays d’Europe. Et avec elle, des statuts au rabais sont inventés pour donner l’illusion d’une protection accordée à des travailleurs précaires toujours plus nombreux.
Depuis le début des années 2000, le nombre d’actifs non salariés augmente. Ils sont désormais trois millions, soit environ un actif en emploi sur 10.
L’ubérisation est en marche et rien ne l’arrêtera, à en croire les nouveaux utopistes (bien payés) du libéralisme. La preuve, aux Etats-Unis, le salariat serait en plein recul, la majeure partie des créations d’emplois se ferait en « free lance », grâce aux nouvelles technologies.
Quoi de commun entre Couchsurfing, BlaBlaCar, LeBonCoin, et des mastodontes de la « nouvelle économie numérique » comme Uber et Airbnb ?
Puisque les publicitaires se prennent souvent de nos jours pour les prophètes des temps à venir, laissons d’emblée la parole à l’un d’entre eux, Maurice Lévy, le patron de Publicis.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à précarité