précarité

Les bourses qui ne dépassent pas quelques centaines d’euros et souvent versées en retard ; les logements en quantité insuffisante, exigus et parfois insalubres

Le 9 décembre, une centaine de salariéEs contractuelLEs de la fonction publique se sont réuniEs au Trocadéro, à Paris, à l’appel de l’intersyndicale CGT-Solidaires- FSU-Snes, pour dénoncer leurs statuts précaires et exiger leur titularisation.
Le 4 décembre à nouveau, les organisations de chômeurs invitaient le monde du travail à se mobiliser contre le chômage et les précarités. Ces manifestations ont été initiées il y a près de dix ans, afin d’obtenir le déblocage des fonds de solidarité de l’Unedic non versés pendant l’année.
Pour la huitième année consécutive, quatre organisations de chômeurs et de précaires, avec le soutien de nombreuses organisations associatives, syndicales et politiques, dont le NPA, appellent à manifester samedi 4 décembre, à partir de 14h, au départ de la place Stalingrad.
Pour en finir avec l’insécurité sociale !
Samedi 20 novembre, 11 heures, métro Javel, à Paris. Par hasard, le lieu de notre rendez-vous est plutôt bien choisi, pour cette première opération de nettoyage de la précarité.
À Marseille, le 18 novembre, une conférence de presse a eu lieu ainsi qu’un rassemblement réunissant 200 personnes, après l’annonce de la suspension, faute de crédits, des contrats aidés dans de nombreuses régions, dont celle de Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Depuis 3 semaines, les personnels de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) sont mobilisés contre la précarité et pour l'emploi, avec le soutien actif des étudiantes et des étudiants, et ce malgré les tentatives d'intimidation de la direction.
À l’ENS, les assemblées générales (AG) ont d’emblée lié l’exigence de retrait de la réforme des retraites au combat contre la précarité et pour les salaires, grâce aux personnels bibliothécaires, ingénieurs, administratifs, techniciens, ouvriers, personnels sociaux et de santé (Biatoss).
Après onze CDD à l’École de musique du Penthièvre (Côtes-d’Armor), le contrat d’Armand Zvénigorodsky, professeur de violoncelle, n’a pas été renouvelé.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à précarité