précarité

Les intermittentEs du spectacle ont un intérêt objectif (et pas seulement politique, éthique ou moral) à défendre les droits de l’ensemble des chômeurs et chômeuses.

Dans l’histoire, les moments de crise économique sont particulièrement néfastes pour les droits des femmes.
La crise sanitaire qui se joue à l’heure actuelle rend encore plus saillantes les inégalités de la société capitaliste. On sait d’ores et déjà que tout le monde n’est pas exposé de la même manière à l’insécurité tant sanitaire qu’économique.
La compétence prioritaire des Conseils départementaux est l’action sanitaire et sociale.
Le confinement est tombé dans une situation de luttes éparses mais généralisées dans les universités.
C’est un véritable camouflet pour Uber et l’économie « collaborative » dont la multinationale est l’étendard. Le 4 mars 2020, la Cour de cassation a décidé dans un arrêt de principe de requalifier en contrat de travail la relation liant la plateforme à l’un de ses chauffeurs.
Une cinquantaine de salariéEs de l’entreprise Arc en Ciel chargée du ménage et de l’entretien sur le campus du Mirail à Toulouse sont en grève depuis le 11 février pour dénoncer une situation qu’ils/elles qualifient d’esclavage moderne.
Les bourses qui ne dépassent pas quelques centaines d’euros et souvent versées en retard ; les logements en quantité insuffisante, exigus et parfois insalubres
Vendredi 8 novembre, un étudiant syndicaliste de Lyon 2 s’est immolé devant le CROUS de sa ville, après s’être vu refusé une aide urgente.
Le vendredi 8 novembre 2019, un étudiant de Lyon 2 s’est immolé par le feu devant le CROUS de Lyon.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à précarité