portrait

La disparition de François Maspero est pour toute une génération celle d'un symbole de combativité, de courage, d'internationalisme mais aussi de discrétion.

Publié dans Nord Eclair - le mercredi 10 mars 2010 à 06h00

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à portrait