Philippines

Lors de sa campagne électorale victorieuse de 2016, Rodrigo Duterte, alors élu président des Philippes, s’était fait une réputation mondiale pour la brutalité de ses propos, dénonçant les « connards » de la haute administration, se vantant d’avoir froidement exécuté des délinquants dan

Au sud de l’archipel philippin, Mindanao vit un état de crise humanitaire aiguë. Des réseaux militants se mobilisent dans un contexte militaire lourd de dangers. Une campagne de solidarité est en cours.
En situation de guerre, la solidarité populaire joue un rôle essentiel pour secourir les populations sinistrées et renforcer les liens intercommunautaires face au fondamentalisme religieux, comme à Mindanao.
Entretien. Les médias français sont restés bien silencieux sur l’ampleur des affrontements dans le sud philippin entre armée gouvernementale et groupes se réclamant de l’État islamique.
Un état de guerre s’instaure progressivement aux Philippines et menace les libertés démocratiques fondamentales.
Amnesty International vient de publier un rapport accablant sur la situation aux Philippines. Elle juge que la « guerre à la drogue » permet une guerre meurtrière contre les pauvres.
Les Philippines constituent un pilier essentiel du déploiement US en Asie orientale. Le président Duterte peut-il couper ce cordon ombilical ?
La victoire d’un outsider, Rigoberto Duterte, manifeste l’état de crise dans lequel l’administration Aquino a plongé le pays.
Le cyclone Haiyan a frappé les Philippines le 8 novembre 2013. Par sa violence, il montre ce que sont les conséquences humaines et sociales du réchauffement climatique.
Au-delà du chiffre des victimes qui ne cesse d’augmenter, les Philippines vivent un véritable désastre social après le passage du super-typhon Haiyan.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Philippines