pétrochimie

Le port de La Pallice, ou port atlantique La Rochelle, voit passer chaque année 8 millions de tonnes de marchandises : à l’export surtout des produits agricoles, à l’import des produits forestiers et des hydrocarbures...

Après avoir bénéficié de milliards d’euros d’aides, les banques refusent aujourd’hui de prêter à Pétroplus, mettant en danger l’activité de plusieurs raffineries et menaçant des centaines d’emplois.
Le groupe suisse Petroplus, qui a racheté cinq de ses raffineries européennes à Shell, dont celle de Petit-Couronne, a annoncé avant-hier que les banques refusaient de lui accorder le moindre crédit supplémentaire.
Le 18 septembre une délégation de travailleurs du complexe de Lavéra (Bouches-du-Rhône), plus grand pôle pétrochimique d’Europe du Sud et du bassin méditerranéen, conduite par leurs délégués CGT, s’est rendue au commissariat de Martigues, pour déposer plainte contre leur employeur pour « m

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à pétrochimie