Pays basque

Josu Urrutikoetxea a été arrêté le 16 mai alors qu’il se rendait dans un hôpital public de Haute-Savoie. Il est depuis enfermé à la Santé, sans visite ni courrier.

Le 11 juin à Paris, salle Victor Hugo – 101 rue de l’Université – aura lieu une conférence humanitaire pour la paix au Pays Basque, organisée par la Ligue des Droits de l’Homme, Bake Bidea (le Chemin de la Paix), le Groupe International de Contact, la Fondation Berghof (Allemagne), Conciliation R
Le 12 janvier dernier, dans l’État espagnol, douze avocats qui défendent des prisonnierEs politiques basques ont été interpellés au Pays basque et en Navarre, ainsi que quatre membres d’Herrira (collectif de soutien des prisonniers, « illégalisé » depuis septembre 2013).
Il y a déjà plus de trois ans, le 17 octobre 2011, la déclaration d’Aiete en faveur du processus de paix était signée par des experts internationaux reconnus. Trois jours plus tard, l’ETA annonçait l’arrêt définitif de la lutte armée.
Le collectif « J’y vais / Ni ere banoa », composé de 23 organisations dont le NPA, appelle à manifester le 14 juin à Bayonne en faveur du processus de paix au Pays basque.
Samedi prochain, Christiane Taubira, Garde des Sceaux, sera au Pays Basque et participera à Bayonne à une réunion dont le thème est « quelle justice pour demain ? ».
Depuis plusieurs années la gauche basque tente d'initier un processus de paix en Pays Basque multipliant les actions politiques, manifestations, ou création de collectifs tels que Herrira, ou Bake Bidea en Pays
300 personnes se sont rassemblées devant la prison de Lannemezan (Hautes-Pyrénées) le samedi 14 décembre, à l’appel de Herrira. Trois bus étaient venus du pays basque.
Nous avons appris le décès de Igor Urrutikoetxea, secrétaire aux relations internationales et membre de la direction du syndicat basque LAB, ainsi que dirigeant de la Fédération Syndicale Mondiale, ce 28 novembre 2013, au Brésil, où il demeurait hospitalisé depuis un mois suite à un grave acciden
Samedi 26 octobre, une délégation du NPA conduite par Philippe Poutou et Gaël Quirante a participé à Bilbao à la manifestation appelée en soutien aux militants accusés de prétendus liens avec ETA.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Pays basque