patronat

ST Microelectronics est une entreprise de 10 000 salariéEs en France, membre du CAC 40, qui reçoit près de 200 millions d’aide par an (dont 43 millions de CICE en 2018). Les actionnaires sont bien servis avec 215 millions d’euros de dividendes versés en 2018.

Carlos Ghosn, le dirigeant de Renault-Nissan-Mitsubishi, l’homme aux 15 millions d’euros de rémunération annuelle, a été arrêté, lundi 19 novembre à Tokyo, dans le cadre d’une enquête portant sur des soupçons de fraude fiscale et d’abus de biens sociaux. 
Début septembre, patrons, cadres supérieurs et hauts fonctionnaires se sont retrouvés à Mont-Louis, une commune du département des Pyrénées-Orientales (une région plutôt connue pour ses séjours de loisirs, à la plage et à la montagne), pour u
Le PDG sur le départ d’Air France / KLM Alexandre de Juniac vient de réaliser son rêve : il avait déclaré que l’on n’avait pas réussi sa vie si on ne gagnait pas au moins un million d’euros, il a enfin atteint son but : son salaire 2015 augmente de 65 % et passe de 645 000 euros en 2014 à 1 0
Depuis le 28 novembre, on a droit à une nouvelle mise en scène du duo gouvernement – patronat imposée aux salariéEs dans la tête desquels on voudrait bien faire rentrer que la politique menée est la seule possible et que le gouvernement n’est pas le jouet du Medef...
Il est scientifiquement prouvé qu’un certain type de conditions de travail a des incidences sur la santé et réduit la durée de vie (l’espérance de vie, c’est-à-dire le nombre d’années qu'il reste à vivre)...
Partant de la promesse mensongère de créer 1 million d’emplois, le MEDEF ose avancer une série de propositions toutes plus provocatrices les unes que les autres : suppression de 2 jours fériés sur les 11 existants, dérogation au salaire minimum, suppression de la notion de durée légale du travail
« Nous devons agir avec responsabilité, patriotisme et confiance dans l’avenir… Bâtir des pactes, bâtir une véritable alliance entre ceux qui décident, entre ceux qui produisent, entrepreneurs et salariés »...
La politique de Hollande-Valls ne donne aucun des résultats qu’ils avaient annoncés... mais il est hors de question pour eux de changer de cap.Hollande, après Valls il y a trois jours, vient de le confirmer une nouvelle fois !
Le Conseil Constitutionnel vient de censurer la baisse des cotisations dites "salariales" du "pacte de responsabilité".

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à patronat