Paris

Depuis l’annonce de la fermeture des écoles puis l’annonce du confinement, la Ville de Paris a mis en place son « plan de continuité des services publics ». Les premiers jours après le 12 mars (première allocution de Macron) ont mis à jour la désorganisation complète des services.

C’est une petite ligne supplémentaire au dossier de Carlos Ghosn : Rachida Dati, candidate à la mairie de Paris, qui venait alors tout juste d’obtenir son titre d’avocate, aurait perçu un total de 900 000 euros en deux ans (de 2010 à 2012) pour des missions, aux contenus des plus flous
La municipalité sortante fait depuis plusieurs années beaucoup de communication sur le développement des services publics à Paris sous la mandature Hidalgo. Ces annonces servent surtout à masquer la réalité.
Ce jeudi 18 avril quelques 400 personnes étaient présentes à l'Assemblée générale des salarié·e·s des services publics parisiens pour parler de la loi fonction publique et de ses conséquences pour les salarié·e·s de la Ville.
Bis repetita : après la lutte de l’an dernier suite au changement de marché qui a permis la reprise de nombreux emplois (voir l’Anticapitaliste n°406), le personnel de Vélib’ est à
Vendredi, plus de 2700 migrantEs et réfugiéEs ont été rafléEs porte de la Chapelle à Paris aux alentours du centre « d’accueil » surpeuplé ouvert par Hidalgo il y a un an.
Tout ça pour ça !
La maire PS du 20e met « son » arrondissement sous pression...
Le 31 juillet, un groupe d'extrémistes sionistes incendiait une maison palestinienne où se trouvait une famille, faisant deux victimes et deux blessés graves. La veille, un autre extrémiste poignardait six personnes lors de la Gay Pride de Jerusalem.
La semaine passée, une note interne au commissariat du huppé 6e arrondissement de Paris demandait de « localiser les familles roms vivant dans la rue et de les évincer systématiquement »...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Paris