nucléaire

Hier, différents lieux de vie contre le projet CIGEO d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse) ont été perquisitionnés, 8 personnes mises en garde à vue pour 48 ou 96 heures.

Près de 2500 personnes se sont retrouvées à Bar-le-Duc le 16 juin pour refuser l’enfouissement des déchets nucléaires, à 500 mètres sous terre, de façon irréversible. 
Bernard Ravenel (historien, ancien président de l’Association France-Palestine solidarité) et Patrice Bouveret (de l’Observatoire des armements) ont répondu ensemble à nos questions.
Les soulèvements de l’année 2011 et le processus de déstabilisation régionale qu’ils ont enclenché, combinés à la perte d’hégémonie étatsunienne consécutive à la déroute politique et militaire en Irak, ont contribué à accroître les rivalités entre puissances régionales, Iran et Ara
Gilbert Achcar est professeur à la faculté d’études orientales et africaines (SOAS) de l’Université de Londres. Il a publié, entre autres, deux livres sur les révolutions dans le monde arabe : en 2013, « Le Peuple veut.
L’autorisation de démarrer le projet d’enfouissement des déchets radioactifs les plus dangereux pourrait être donnée l’année prochaine avec le début de la construction des infrastructures nécessaires au stockage.
C’est le 12 mai que Trump fera connaître la décision des USA concernant l’accord JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action,) signé à Vienne le 14 juillet 2015 entre l’Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU plus l’Allemagne.
Jusqu’au 31 mars de 9 h00 à 16 h 45, aux Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine (Métro Saint-Denis université, ligne 13). Entrée gratuite. Lui : Tu n’as rien vu à Hiroshima. Rien.Elle : J’ai tout vu. Tout.
Le 27 février, la justice a eu la main lourde : sept militantEs de Greenpeace ont été condamnés à cinq mois  de prison avec sursis, et deux à deux mois ferme.
Une « zone de non-droit » : c’est ainsi que les pouvoirs publics ont osé parler du Bois Lejuc, occupé selon eux « illégalement » par des militantEs qui cherchent à empêcher l’ANDRA de débuter ses travaux de creusement en vue de l’enfouissement des déchets radioactifs les plus dangereux. 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à nucléaire