Nigéria

Les élections au Nigeria, une des premières puissances économiques de l’Afrique, viennent de se terminer avec la victoire de Muhammadu Buhari au premier tour (plus de 55 % des voix) contre son rival Atiku Abubakar.

Les élections au Nigéria, une des premières puissances économiques de l’Afrique, viennent de se terminer avec la victoire de Muhammadu Buhari au premier tour (plus de 55% des voix) contre son rival Atiku Abubakar.
Publié par Afrique en lutte.
Publié par Afrique en lutte. Le changement climatique est souvent vu comme quelque chose qui pourrait arriver, dans le futur.
Le résultat des élections du Nigeria montre la volonté de la population d’un changement. Par son histoire et son programme politique, le nouvel élu a peu de chance d’y répondre favorablement.
C’est un double soulagement qui prévaut au Nigeria. En effet, les élections se sont déroulées sans flambée de violence, et Goodluck Jonathan, le président en exercice, a été battu.
On l’a dit hier pour le réseau Al-Qaïda, on peut le dire aujourd’hui pour l’organisation « État islamique » (EI ou Da’ïch/Daech selon son acronyme arabe) : ces structures fonctionnent, au plan international, comme autant de « franchises »...
En organisant un attentat contre Goodluck Jonathan, le président du Nigeria, la secte Boko Haram veut montrer qu’elle compte peser de tout son poids lors des élections présidentielles finalement repoussées au 28 mars.
Sur des motos ou entassés dans des pickups, des centaines de combattants de Boko Haram ont fondu sur Baga et les villes environnantes, et pendant cinq jours ont pillé et massacré indistinctement hommes, femmes et enfants et brûlé les habitations.
De nouveau la secte islamiste Boko Haram a frappé en menant, la semaine dernière, un attentat dans un centre commercial d’Abuja, la capitale administrative du Nigeria, faisant une vingtaine de morts et autant de blessés. 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Nigéria