mouvement social

Retour sur trois grands mouvements sociaux qui ont marqué les 25 dernières années, et desquels on peut tirer un certain nombre de bilans éclairant la lutte en cours. Article publié dans la revue l’Anticapitaliste n°46 (septembre 2013).

« Le droit de manifester doit être respecté, dans un cadre, celui de la non-violence. Tous ceux qui franchissent cette ligne sont les ennemis du droit de manifester. Je fais le distinguo.
À 15 jours de la journée de grève interprofessionnelle du 5 décembre, le climat social de plus en plus tendu ne cesse de fragiliser le gouvernement qui tente chaque jour de désamorcer les colères.
À cinq semaines du 5 décembre, il est encore difficile de prévoir quelle sera l’ampleur de la mobilisation et surtout quels en seront les lendemains.
La séquence électorale à peine terminée, Macron a réaffirmé sans surprise qu’il maintiendrait son cap avec la mise en œuvre de « l’acte II » de son quinquennat, qui n’est autre que la poursuite et l’intensification des attaques contre le monde du travail.
 
Ils ont beau faire, rien n’y fait… Depuis près de six mois, contre la mobilisation inédite des Gilets jaunes qui s’exprime dans la rue et sur les ronds-points, le pouvoir a tout tenté : salir le mouvement en le traitant de débile, de fasciste ou d’antisémite, l’endormir en lançant
Ce samedi 17 novembre auront lieu de nombreux « blocages » contre les hausses du prix des carburants.
Quand une municipalité « de gauche » s’en prend au mouvement social.Cela fait 10 ans que le maire de Nanterre, Patrick Jarry, n’est plus au PCF, même si ce parti l’a soutenu lors des dernières législatives. En vain, puisque le siège est passé au Modem. 
Après les mobilisations du printemps autour de la lutte des cheminotEs, l’été a été bien orageux pour Macron et son gouvernement.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à mouvement social