Mexique

Vivent les grèves victorieuses de Matamoros !

Retour sur la victoire d’Andrés Manuel Lopez Obrador lors de la récente élection présidentielle. 
Par Manuel Aguilar Mora, militant de la Liga de Unidad Socialista, organisation sympathisante de la IVe Internationale, article publié et traduit par alencontre.org. 
Depuis le début du mois de janvier, le gouvernement du président mexicain Peña Nieto fait difficilement face à l’explosion sociale qu’il a déclenchée en décrétant l’augmentation brutale des tarifs de l’énergie (essence, électricité, gaz) de plus de 20 %...
Depuis début janvier, le Mexique est secoué par une vague de manifestations populaires contre la décision prise par le gouvernement du président Pena Nieto d’augmenter brutalement, jusqu’à 20 %, les tarifs de l’essence, du gaz et de l’électricité.
Voilà dix ans la ville d’Oaxaca, capitale de l’Etat mexicain du même nom, a connu un mouvement insurrectionnel qui a duré plus de six mois avant d’être vaincu par la répression conjuguée des polices locales, de l’armée fédérale et des paramilitaires au service du gouverneur.
Le pays se trouve dans une crise profonde […] l’insécurité est croissante, comme on le voit avec les agissements impunis de la délinquance. Le narcotrafic croît avec la complicité du gouvernement. Le chômage et l’économie informelle ont augmenté.
Dimanche 19 juin, dans le sud du pays, le pouvoir a tiré sur la foule rassemblée contre une réforme éducative.
Le succès dans tout le pays des manifestations du 26 septembre dernier – date anniversaire de la disparition des 43 étudiantEs de l’école normale d’Ayotzinapa – a souligné la profonde crise politique que connaît le gouvernement du président Pena Nieto et le système des trois partis (PRI, PAN
Publié par Inprecor, par Héctor Márquez1. 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Mexique