médias

Nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer, dans nos colonnes, la multiplication des attaques contre la liberté de la presse et le droit d’informer, particulièrement préoccupante depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron.

Il y a parmi les marxistes révolutionnaires des différences d’interprétation quant aux ressorts fondamentaux de la crise économique qui perdure depuis 2008, mais dans un cadre d’analyse et sur la base de constats qui sont communs.
Les attaques contre Charlie-Hebdo et un Hyper Cacher ont soulevé une immense émotion que nous partageons. Mais elles ont été aussi le prétexte à une nouvelle offensive « sécuritaire » contre les populations des quartiers populaires, contre tous ceux qui refusent l’ordre dominant.
Le nouveau numéro (premier trimestre 2015) de la revue Médiacritique(s), publication de l’association Acrimed (Action-Critique-Médias), consacre un long dossier à la question des rapports entre médias et extrême droite.
Les gigantesques manifestations qui ont sillonné le pays ce jour-là, en réaction à deux attentats ignobles, peuvent laisser perplexes. Comment saisir leur portée, et les motivations, forcément diverses malgré l’apparent unanimisme, de ces millions de manifestants ?
Entretien avec Gilbert Achcar conduit par Ahmed Shawki et publié par alencontre.org .  
Le gouvernement a trouvé ses responsables aux attaques de Charlie Hebdo. Après avoir défilé aux cotés de grands dictateurs, il s’attaque à… l’école.
Contrairement aux déclarations de Valls, la lutte contre le terrorisme n’a pas pour objectif premier d’assurer notre sécurité.
Il est sans doute encore trop tôt pour tirer toutes les conséquences des événements des 7, 8 et 9 janvier : un moment inattendu, sans précédent, qui concentre des phénomènes de décomposition sociale et politique.
Ce jeudi 22 janvier, Najat Vallaud Belkacem, a annoncé une série de mesures pour marquer « l'engagement résolu à former les futurs citoyens aux valeurs de la République".

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à médias