MEDEF

Le Medef et divers « partenaires » ont organisé une vaste opération de communication le 14 mai à la MC2 (Maison de la culture) à Grenoble intitulée « les Trophées de la paix économique » afin de promouvoir une prétendue « révolution managériale ».

Après avoir caressé les « pigeons » dans le sens des plumes lors de son déplacement aux USA, Hollande multiplie les courbettes devant les patrons et les « investisseurs » étrangers qui réclament sans cesse de plus grandes facilités pour faire des profits.
Le Président et le Premier ministre ont invité trente chefs d’entreprises étrangères à dîner dimanche 16 et lundi 17 février, afin de leur présenter les mesures prises par le gouvernement pour « simplifier » la vie des entreprises...
Tournant ou accélération ? Changement de cap ou simple coming out ? La portée des déclarations du 14 janvier ne doit en tout cas pas être sous-estimée.
« On a le sentiment que le Premier ministre, c’est Pierre Gattaz et les ministres chargés de cette nouvelle gestion de la France sont des employeurs...
Lors de ses vœux du 31 décembre, de sa conférence de presse du 14 janvier et de ses vœux « aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi » ce mardi 21 janvier, Hollande a donc confirmé l’orientation menée depuis 18 mois : une politique au seul bénéfice du patronat.
Au-delà de paroles creuses sur la « France forte », c’est la création d’un pacte de responsabilité avec les patrons qui a constitué la principale annonce du président lors de ses vœux du 31 décembre.
Le projet de loi de finances pour 2014 comporte dans son article 60 une disposition particulièrement scandaleuse. 
Le Medef et ses divers relais se sont trouvés un nouveau combat : la liberté du travail. On a droit à un beau florilège d’arguments, de l’évolution sociétale à la défense intégriste de la liberté individuelle de travailler comme on veut et quand on veut...
Le 19 août dernier, Pierre Gattaz, le nouveau patron du Medef, avait fait connaître les exigences du patronat dans une tribune publiée dans les Échos.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à MEDEF