Mayotte

Après un nouveau débat parlementaire sur les soi-disant abus que feraient les étrangerEs des maigres droits que la France « généreuse » leur accorde et après une violente campagne d’Etat islamophobe, avec appel à la délation contre les musulmanEs (ou prétenduEs telEs), Macron utilise sa visite à

Le 11 juillet, la commission des députéEs travaillant sur le projet de loi Asile-Immigration a décidé d’intégrer un amendement voté par le Sénat sur proposition d’un sénateur LREM de Mayotte.
Par Saïd Bouamama.
Le rire immonde et indécent de Macron sur Mayotte a au moins un mérite. Il exemplifie la logique des politiques migratoires menées par le pouvoir français depuis des dizaines d’années.
La grève générale de deux semaines, du 30 mars au 15 avril de ce printemps contre la loi travail et pour « l’égalité réelle », avait obtenu... un certain nombre de promesses...
La domination française sur les Comores ne s’est pas imposée sans engendrer de nombreuses révoltes.
Lors de la suspension de la grève générale de 15 jours – du 30 mars au 15 avril – pour l’égalité réelle, l’assemblée générale des grévistes s’était opposée à l’accord signé entre les syndicats et le gouvernement.
Après 15 jours de grève, l'accord passé entre syndicats et gouvernement prévoit que les fonctionnaires auront droit à une prime de vie chère de 40 % du salaire le 1er janvier 2017.
Au 12e jour de grève générale illimitée pour « l’égalité réelle et la justice » démarrée au lendemain des deux journées de grève contre la loi travail des 30 et 31 mars, pas un seul média n’en parle en France métropolitaine, pas une ligne, pas une seconde.
Ce qui se passe à Mayotte au 5ème jour de grève générale pour "l'égalité réelle" entre les salaires, pensions, allocations...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Mayotte