maternités

Entretien. Le mardi 5 juin 2018, une annonce dans la presse locale résonne comme un coup de tonnerre.

Samedi 5 mai, un millier de personnes ont manifesté dans les rues de Guingamp à l’appel du comité de défense de la santé.
Le NPA du Vaucluse a été informé tout récemment de la fermeture de la maternité d’Apt. Cette décision a été prise par la ministre de la Santé Marisol Touraine. Elle est scandaleuse et inacceptable !
La maternité des Bluets ? Avant on l’appelait la « clinique des métallos ».
Environ un milliers de personnes ont défilé samedi 30 avril pour la sauvegarde de l’hôpital de Pithiviers...
Au milieu des actions contre la loi travail et des médiatiques Nuits debout, les filles de la maternité de Pithiviers continuent leur lutte de plus belle.
Après bien d’autres en France (et notamment celle de Vire) c’est aujourd’hui la maternité de Cricqueboeuf qui doit être brutalement fermée ; l’arrêt des accouchement qui était prévu pour le 12 octobre vient d’être repoussé au 30 novembre.
Les sages-femmes sont en grève illimitée et massive depuis mi-octobre et deux nouvelles journées de manifestations sont prévues les 7 et 13 novembre.
Le 19 juin, au son d’une fanfare et de tambours, le personnel des maternités des Bluet et des Lilas, et des femmes avec leurs bébés se sont retrouvés devant l’Agence régionale de santé.
C'est une attaque frontale contre les femmes au nom de la rentabilité ! Deux maternités de la région parisienne, très emblématiques, sont menacées.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à maternités