Martinique

À bas bruit, le pouvoir colonial est en train d’organiser une dépossession en règle des collectivités locales au profit de l’État. Et les réactions des premiers concernés sont bien en deçà des enjeux de cette affaire.

La date du 3 juin capte l’attention des anticolonialistes voire des démocrates en général. Ce jour est censé être celui du jugement de ceux qu’on a pris l’habitude d’appeler « les 7 d’Oceanis », du nom d’une grande surface appartenant au béké le plus puissant de Martinique, Bernard Hayot.
La Martinique est un concentré des problèmes du monde sur un petit territoire colonisé dont l’histoire s’est ingénié à multiplier les spécificités.
Depuis le 5 décembre 2019, la Martinique connait les plus grandes manifestations de rue des dix dernières années.
Lors de la dernière université d’été du NPA, deux ateliers animés par le militant anticapitaliste et anticolonial martiniquais Gilbert Pago ont traité de la question coloniale française à travers le prisme de la situation en Guadeloupe, Guyane et Martinique.
Les colonies françaises des Antilles sont meurtries par les ouragans. Mais un grave problème, découlant de la politique du gouvernement frappe ces pays ; Il s’agit de la suppression massive des « contrats aidés » qui paralyse, entre autres, le bon fonctionnement des établissements scolaires.
« la plus grande mobilisation depuis des années », dixit un journaliste de la télévision d'État. De fait police, organisateurs et journalistes donnent des chiffres voisins qui tournent autour du millier de manifestantEs dans la rue de 31 mars contre les projets gouvernementaux.
Les stratèges gouvernementaux ont bien compris que les travailleurs du rang se mobilisent plus difficilement avant que les mesures scélérates ne produisent leurs effets.
La Convention  nationale vota l’abolition de l’esclavage le 4 février 1794. En Guadeloupe, la mesure sera effective jusqu’en 1802, mais pas en Martinique.
de Camille MauduechSortie le mercredi 19 mars

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Martinique