libertés

Les terrasses des restaurants, cafés et bars français ou encore les plages recommencent à se remplir à partir de ce mardi 2 juin 2020. Depuis plusieurs jours déjà, les berges de la Seine à Paris, les bords des canaux et d’autres lieux sont de nouveau très fréquentés.

Jean-François Le Dizès, militant internationaliste bien connu à Grenoble s’est rendu en Algérie fin décembre, afin d’aller discuter avec des Algériennes et des Algériens de l’immense mobilisation en cours.
Ce mardi, par 387 voix contre 92 et 74 abstentions, l’Assemblée s’est prononcée en faveur de la loi antimanifs, frauduleusement présentée comme une « loi anticasseurs » par un gouvernement qui confirme, alors qu’il est incapable de faire taire la contestation sociale malgré une politiq
Les logiciels privatifs deviennent des services et des applications web qui captent notre attention et nos données pour mieux les exploiter.
La cause est entendue, la France vit dans la terreur.
Les fracassantes déclarations du préfet de l'Allier, P. Monzani, ne laisse aucun doute : Frédéric Le Marrec, éducateur spécialisé syndiqué à Sud, a bien été retenu plusieurs heures à la gendarmerie conformément aux consignes du préfet, le 25 novembre à l'pccasion du passage de N.
Soutien aux manifestants de Saint-Nazaire arrêtés, incarcérés après la mobilisation massive du 23 septembre contre la réforme des retraites.
L'UMP et le gouvernement se livent cet été à un concours de « lepénades » dangreux et nauséabond. Après Hortefeux et la dénaturalisation et Lefebvre faisant le lien entre délinquance et immigration, c'est Ch.
Pas de trêve estivale pour la politique sécuritaire et raciste du gouvernement Sarkozy-Fillon ! Encore, ce matin, Ch. Estrosi, ministre de l'industrie, au micro d'Europe 1, avec tout le cynisme dont il est capable, vient de déclarer qu'il faut choisir entre être Français ou voyou.
Une avalanche de discours et d’annonces provocatrices s’est abattue depuis plusieurs jours sur notre pays. Jusqu’au plus haut niveau de l’Etat, on entend des propos qui étaient jusqu’à présent l’apanage de l’extrême droite.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à libertés