LGBTI

Ils n’ont pas peur du ridicule, les réacs anti PMA : ni dans leurs argumentaires ni dans le chiffre annoncé de participants à leur manifestation du dimanche 6 octobre (600 000 !). Et ils pourraient presque nous faire rire si leur discours restait sans conséquence.

Sous un intitulé volontairement provocateur, l’objectif de cet atelier est de répondre à des préjugés tenaces en mettant en évidence les véritables liens entre l’homosexualité, l’homophobie et les classes sociales.
Le rapport d’évaluation rendu la semaine dernière sur ce dispositif, mis en place à titre expérimental, faisait état d’un bilan positif. Et pourtant Benoît Hamon l’a tout simplement enterré !
Après l’ouverture du mariage aux couples de même sexe l’an dernier, ouverture qui a mis fin à une discrimination légale, on aurait pu croire que les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles ou transgenres, allaient rentrer chez eux et elles en vouant un culte au PS.
Plus d’un an après l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, présenté entre autres par le gouvernement comme une mesure visant à rétablir l’égalité et à jouer le rôle de levier d’intégration et de lutte contre les discriminations, force est de constater l’échec d’une stratégie instituti
Par le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire. Publié par Yagg. À l'occasion de son 10e anniversaire et de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la
Les principaux partis politiques – UMP, PS, Modem, EÉLV – partagent un soutien inconditionnel à l’Union européenne et aux différents traités qui l’ont constituée. Leur Europe est bien loin de l’image idyllique qu’ils veulent en donner.
Quand en 1910 la droite maurassienne, monarchiste, antisémite et ultra-catholique avait fait une première tentative pour le récupérer, Charles Péguy avait publié Notre Jeunesse, une riposte éblouissante et un retour sur l’« immortelle affaire Dreyfus » : « Nous sommes littéralement l
Le 28 mars dernier, une vidéo mise en ligne sur le site de Farida Belghoul, proche d’Alain Soral, accuse l’enseignante d’une école d’un quartier populaire de Joué-lès-Tours d’avoir organisé des attouchements entre des enfants de sa classe, cela dans le cadre de l’enseignement de la supposée «

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à LGBTI