LGBTI

Le 11 juin 2019, la Haute Cour du Botswana, pays d’Afrique australe anciennement colonisé par l’Angleterre, a voté la dépénalisation des relations homosexuelles. Depuis 1965, la loi sanctionnait les relations lesbiennes et gays par des peines de prison pouvant aller jusqu’à 7 ans.

Comme tous les ans, le 17 mai, la journée internationale de lutte contre l’homophobie permet de mettre en lumière les crimes et les inégalités que subissent les personnes LGBTI à travers le monde.
Le 3 mars, à Béziers (Hérault), une jeune femme qui se faisait raccompagner par des connaissances a été violée et torturée après leur avoir annoncé son homosexualité. Aujourd’hui, la lesbophobie est de plus en plus répandue et suscite des réactions parfois violentes.
Les élèves de CM1 et CM2 l’ont échappé belle !
Cornelia Schneider est co-fondatrice de Support Transgenre Strasbourg (www.sts67.org). Elle revient ici sur l’annonce fortement médiatisée par le ministère de la Santé de la « dépsychiatrisation de la transsexualité ».
En mai dernier, la ministre de la Santé R. Bachelot avait annoncé la «dépsychiatrisation du transsexualisme», dont le décret vient de paraitre le 10 février. De quelle mesure s’agit-il ?
Lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie
Le 23 janvier à Mont-Saint-Martin, un jeune homme a été victime de violences homophobes : insultes, coup de poing, séquestration, puis menaces de représailles par téléphone.
Le tribunal correctionnel d’Évry a rendu le 19 janvier dernier un jugement reconnaissant la culpabilité de trois mineurs pour injures et agression physique « en raison de l’orientation sexuelle ».
L’Art a-t-il un sexe ? Avec elles@centrepompidou le Musée national d’art moderne donne pendant un an la parole aux femmes artistes de sa collection, décrochant du même coup quelques hommes de leur cimaise.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à LGBTI