Japon

De Hirokazu Kore-eda. Film japonais, 2 h 01, sorti le 12 décembre.

Vous pensiez que l’évaluation de la gravité d’un accident nucléaire était rigoureusement scientifique ? Vous aviez tort ; c’est (aussi) une affaire éminemment politique.
Confronté aux suites du séisme et du raz-de-marée qui ont frappé le nord-est de l’archipel, le 11 mars dernier, le Japon traverse une crise multiforme. La catastrophe nucléaire de Fukushima met en question le modèle énergétique de développement.
Alors que le Japon reste plongé dans la crise, nous faisons le point sur la campagne de solidarité..
Le Japon n’est pas sorti de la crise, loin s’en faut. Pour la plupart, les réfugiés du tsunami vivent toujours dans la précarité. Les conséquences sociales des dévastations seront lourdes et durables. La réforme si nécessaire et tant attendue du régime politique est en panne.
A la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi le danger persiste alors que la pollution s’étend. Le pire n’est pas encore exclu.
Catastrophe naturelle
Le Japon frappé par un tremblement de terre d’une violence rarissime, suivi d’un tsunami dévastateur et maintenant d’une catastrophe nucléaire dont il est encore impossible d’estimer l’ampleur…
 

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Japon