islamophobie

La marche contre l’islamophobie du 10 novembre, appelée dans une tribune publiée 10 jours plus tôt, a été indéniablement un succès.

L’appel à la marche « Stop à l’islamophobie » du 10 novembre (à Paris, rendez-vous 13h à Gare du Nord) est à bien des égards un tournant.
Une tribune publiée sur liberation.fr le 1er novembre, de laquelle le NPA est partie prenante.
Un homme de 84 ans a tenté d’incendier la mosquée de Bayonne et tiré sur les deux hommes qui essaient de l’en empêcher, les blessant grièvement.
Cela fait désormais plus de 15 ans qu’éclatent en France, à intervalles plus ou moins réguliers, des « polémiques » islamophobes, au cours desquelles on assiste à un déchaînement toujours plus violent de haine contre les musulmanEs.
Pour un Tsunami solidaire. La tribune de 90 personnalités publiée par Le Monde le 15 octobre et demandant à Emmanuel Macron de condamner l’agression d’une accompagnatrice scolaire voilée, transformée en pétition a déjà recueilli plusieurs dizaines de milliers de signatures...
Nous publions un texte de réponse à un article publié dans l’Anticapitaliste n°488.
Depuis lundi, CNews ouvre quotidiennement son antenne à Zemmour de 19 h à 20 h. Malgré les indignations et les annulations de contrats publicitaires, le milliardaire Bolloré a donc maintenu son protégé, tout comme il l’avait fait pour Morandini accusé de harcèlement sexuel.
Durant son discours tenu à l’occasion de l’hommage aux quatre policiers assassinés à la préfecture de Paris, Macron en a appelé au développement d’une « société de vigilance » afin de « faire bloc » face au « terrorisme islamiste ».
Depuis plusieurs semaines se multiplient de nouvelles attaques racistes contre les musulmanEs : à la manœuvre l’extrême droite la plus rance, du polémiste islamophobe Éric Zemmour, plusieurs fois condamné pour incitation à la haine raciale mais récemment embauché pour une émission quotidienne par

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à islamophobie