islamophobie

Le 15 mai, la course à l’échalote islamophobe vivait une nouvelle péripétie au Sénat. Porté par Les Républicains, soutenu par l’UDI et l’Union des Centristes, l’amendement « 100 quater » à la loi Blanquer dite « école de la confiance » était voté très majoritairement.

Le 15 mars, un attentat islamophobe était commis contre deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Avec un bilan particulièrement lourd : 50 mortEs et des dizaines de blesséEs.
Retour sur la marche contre le racisme et les violences policières du samedi 16 mars, insérée dans une mobilisation globale contre Macron et son monde.
Vendredi 15 mars, peu avant 14h (heure locale), plusieurs hommes lourdement armés ont ouvert le feu sur des fidèles en prière dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, tuant au moins 49 personnes et en blessant des dizaines. 
De Gérard Davet et Fabrice Lhomme : une lecture (très) critique, par Julien salingue. 
Des policiers, des gendarmes, des militaires et quelques individus se voulant intellectuels : tel est le profil général des dix suspects interpellés, samedi 23 et dimanche 24 juin, soupçonnés d’avoir préparé des attentats d’inspiration d’extrême droite. 
« [La] subalternisation ne se limite pas tant dans une confiscation de la parole que par une incapacité à entendre cette parole.
Depuis son intervention, samedi 12 mai, en tant que porte-parole de l'UNEF pour s'opposer à mise en place de la sélection à l'entrée de l'Université, Maryam Pougetoux est victime d'un déferlement de haine raciste sur les réseaux sociaux.
Publiée par Médiapart.
Une ignominie. Difficile de qualifier par un autre terme le « Manifeste contre le nouvel antisémitisme » publié dans le Parisien le dimanche 22 avril.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à islamophobie