Irlande

De façon massive (66,4% contre 33,6%) les IrlandaisEs ont voté oui à l’abrogation de la clause de la Constitution (le 8e amendement) qui disait que la vie d’un fœtus était aussi importante que la vie de la femme.

 Le 25 mai prochain, les Irlandais.e.s pourront voter par référendum pour ou contre la révision du 8ème amendement de la constitution irlandaise.
Il y a 20 ans, quand les négociations officielles entre unionistes et nationalistes se sont conclues en avril 1998 par la signature du « Good Friday agreement » symboliquement signé le jour du déclenchement de la révolte de Pâques 1916 contre la puissance occupante, l’accord a été salué comme
Le 30 septembre aura lieu la 6e marche annuelle pour le droit à l’avortement en Irlande. Ce pays est l’un de ceux de l’Union européenne où la législation sur l’avortement reste la plus rétrograde (avec Malte et la Pologne).
Depuis cent ans, l’insurrection républicaine irlandaise (du 24 au 30 avril 2016 à Dublin) donne lieu à diverses interprétations plus ou moins malveillantes : du sacrifice sanglant au putsch raté, en passant par une escarmouche inutile.
Avec une chute des voix pour les deux partenaires de la coalition gouvernementale sortante et une progression pour les partis qui dénoncent l’austérité, les résultats des élections sont bien à l’image de la crise sociale et politique qui existe en Irlande comme dans le reste de l’Europe.
Samedi 26 septembre, des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Dublin en Irlande pour appeler à une réforme de la législation irlandaise très stricte sur l’avortement.
Au pays de la Guiness, une mobilisation populaire grandit face à la décision du gouvernement de rendre l’eau du robinet payante. Décision imposée par le FMI et la troïka, la mobilisation élargit ses revendications, contre l’austérité et le gouvernement.
« M. Sands était un criminel condamné. Il a choisi de s’enlever la vie. C’est un choix que son organisation n’a pas donné à beaucoup de ses victimes. »
Admettons-le d’emblée : le résultat du référendum du 31 mai en Irlande, avec plus de 60 % des votants favorables au nouveau traité européen, n’est pas une bonne nouvelle pour les peuples.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Irlande