Iran

Le 13 juin, l’attaque de deux pétroliers, norvégien et japonais, près du détroit d’Ormuz par lequel transite un cinquième de la production mondiale de pétrole a servi de prétexte aux USA pour relancer leur offensive contre l’Iran engagée depuis leur retrait de l’accord inter

Depuis la réélection d'Ahmadinejab qui a entrainé protestations et  manifestations en Iran, une vague de terreur s'est abattue sur le pays. Dimanche 9 mai, cinq prisonniers politiques ont été exécutés.
Le NPA condamne fermement l’exécution, par le régime iranien, de cinq prisonniers politiques, quatre Kurdes et une femme.
Le 12 avril dernier, Obama rassemblait les dirigeants de 47 pays à Washington pour un sommet sur la sécurité nucléaire. À cette occasion, il a clairement abandonné son discours de disparition des armes nucléaires, pour le plus grand bonheur de Sarkozy.
Secouée par une crise politique sans précédent, la République islamique d’Iran s’enfonce dans la spirale de la répression. C’est dans ce contexte que le régime a fêté le 11 février dernier le 31e anniversaire de la révolution de 1979.


La violence du régime iranien n'a pas empêché la mobilisation populaire de s'étendre et de s'approfondir depuis la réélection truquée d'Ahmadinejad, le 12 juin 2009.
C'est avec courage que le peuple iranien fait face depuis plus de six mois à une répression de plus en plus violente et meurtrière.
Six mois après le coup d'État électoral du président Ahmadinejad, malgré une féroce répression, la contestation continue.
Trois mois après la fraude électorale massive qui a permis la réélection de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence de la République, le régime iranien n’est pas près d’en finir avec la division en son sommet et de restaurer sa légitimité.
Nemat Safavi, 19 ans, a été condamné à mort le 30 octobre pour homosexualité par la cour d’Ardabil (nord-ouest de l’Iran) et pourrait être bientôt exécuté si la sentence est validée par la cour suprême. Détenu depuis trois ans, il a été arrêté pour « actes sexuels non admis ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Iran